Dark Light
... [Update 18:56] Re-Yessssssssssssss

Prince @ Koko Club, London.

Arrivée sur place vers 21h30,
Des centaines de gens font la queue pour entrer. Je patiente avec eux, malgré la pluie (c’est Londres hein !) l’ambiance est bonne.
Les gens avec qui je discute sont presque étonnés d’être la, de voir Prince ce soir, ils n’avaient pas prévu ça en se levant ce matin. Moi non plus d’ailleurs.
je récupère mon billet et j’entre dans un Koko plein comme un oeuf (!).
Grâce a la technique dite des “2 verres”, je me retrouve au 3 ou 4eme rang

Le DJ chauffe la salle a coups de Chic, James Brown et Funkadelic.
Les anglais(es) boivent des litres de bière en attendant que ça démarre.

23.35.
Après 3 fausses alertes, le DJ coupe le son
Sur des bruits d’orage, Renato fait ses gammes. Prince parle depuis backstage (il est content d’être là, est-ce qu’on aime le funk, la nuit va se terminer tard… des trucs super intéressants dans le genre
Au bout de 2 ou 3 minutes, la section cuivre arrive du balcon (un peu comme les percussions au Sign O The Times Tour). Maceo Parker et Greg Boyer en tête
Ils entament un Pass The Peas des plus énergiques. Prince toujours backstage.

11052007(004)

11052007

11052007(005)

Fin du morceau, arrivée de Prince sur scène. Il entame un Satisfied classique (ça a l’air d’être son morceau fétiche en ce moment)
Manifestement ravi de sa section cuivre de tueurs, il leur fait jouer une version “coton club” de Down By The Riverside . La bonne humeur s’installe et Prince fait hurler a la salle “funky london” qui sera le gimmick de la soiree (je les ai pas trouves hyper funky moi les anglais, le balcon était immobile, ou alors c’est la bière. )
La soirée démarre vraiment a ce moment pour moi avec un fabuleux Girls & Boys / I Never Loved A Man (HeartBreaker) / Lolita

Petite pause, Prince prend sa basse (qu’il ne va pratiquement pas quitter de la soirée) pour nous envoyer le duel Black Sweat / Kiss
Retour a la guitare et c’est un très propre Shhh qu’on prend dans les oreilles. Le solo de guitare est proche de celui de Hong-Kong

Musicology sous forme de dance contest (ca fait pas de mal) et medley funky (Sing A Simple Song de Sly Stone et Play That Funky Music)

Traditionnelle pause molle du genou avec un interminable Wonderful World sax+claviers et une Shelby parfaite mais ennuyeuse sur Love Is A Loosing Game
Heureusement le paquet cadeau de tout ça est un Gotta broken heart again aussi inattendu que rajeunissant

Reprise des hostilités avec les furieux Cream et U Got The Look (voir la vidéo plus bas, filmée avec un téléphone donc moyennement réussie)

Fin de la première partie. Applaudissements et retour de la troupe sur un très bon Crazy (celui de G.Barkley) / One Nation Under A Groove.
Dans un mouvement de confiance (un peu optimiste), prince se jette dans la foule
Nothing compares 2 U pour clôturer

Nouvelle pause.
Retour et fin sur Let’s go crazy après 2 heures de concert.

Télécharger la vidéo (MP4)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
beautifulstrange Il y a exactement un an, le 22 juillet 2010 donc, on était en train de faire…

Internet usage statistics

Some statistics about Internet usage in the US from ClickZ. Of course you see high raise on video,…