Dark Light

We routinely fetishize & sexualize cool, flashy tech. In doing so we impart emotional value to the soul-less tools of our construction.

29. Chris Arkenberg considers the ways we are becoming more like machines and how machines are becoming more like us.

URBEINGRECORDED » Blog Archive » The Cybernetic Self

(via 50cyborgs)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Cheerleader’s tongue

Si elle continue à faire des trucs avec sa langue, elle ne va pas tarder à rejoindre Paris…