Dark Light


Vous vous souvenez de kiwee.com ?

Un des premiers sites de téléchargements de sonneries en 2000 ?
Un des seuls service de la “bulle” a avoir compris qu’il fallait faire payer ses clients pour gagner de l’argent (ça parait idiot dit comme ça, mais souvenez vous comme c’était vulgaire a l’époque de parler de facturation !).

Les fondateurs de cette société, après l’avoir vendue à American Greetings sont repartis depuis vers de nouvelles aventures.

Jean-Baptiste Rudelle a fondé Criteo, un outil de recommandation prédictif dont une des applications est le blogroll dynamique (colonne de droite) qui vous envoie vers d’autres blogs que vous devriez aimer.
Jean Cherbonnier a monté Navx avec Florent Boutelier. Navx fournit des services 2.0 pour terminaux GPS
Et Francis Cohen a monté Iminent. Un outil de personnalisation et amélioration des IM. En gros vous pouvez créer des videos qui servent d’emoticon, les partager, les noter. IM + User Generated Content + Communautaire. (voir la video de demonstration)
On retrouve chez tout le monde des anciens de Kiwee à la technique ou au marketing

Les trois ont levé des fonds, dans l’ordre de lancement.
Apres Criteo l’année dernière, navx en janvier, c’est au tour de Iminent de lever 3 millions d’Euro cette semaine.

Bravo messieurs !

Ce qu’en disent les Echos :

Date de création : 2006
PDG : Francis Cohen
Effectif : 8 personnes
Montant levé : 3 millions d’euros
Chiffre d’affaires : NC
Internet : www.iminent.com

Créée par des anciens de Kiwee, un site de vente de sonneries de portable racheté par American Greetings en 2004, la start-up Iminent développe des services ludiques pour les messageries instantanées. Elle a mis au point un logiciel qui s’interface avec celui de la messagerie et doit lancer, fin avril, un service qui permet de transmettre ses vidéos par Messenger, la messagerie de Microsoft. Les clips ont été baptisés « emovid », une fusion entre les termes « emoticon » (dessin exprimant une émotion) et « vidéo ». Ces petites séquences de 5 ou 6 secondes pourront être créées par les internautes eux-mêmes. Les « emovid » seront commercialisés, et Iminent travaille sur un projet de partage de revenu pour chaque produit vendu. Le prix devrait être inférieur à ceux du marché (entre 1,50 et 3 euros). « La messagerie instantanée est un écosystème qui est en train de s’ouvrir », constate Francis Cohen. Il évalue le marché mondial des services sur messagerie instantanée entre 100 et 300 millions d’euros aujourd’hui, et pense le voir tripler ou quadrupler dans les deux ans.

Après un premier apport de 160.000 euros des fondateurs, la société vient de lever 3 millions d’euros auprès du nouveau fonds franco-italien 360 Capital Partners (monté par des anciens de Net Partners), dont c’est le premier investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts