Dark Light

Le Web 2.0 n’a pas attendu longtemps pour sauter sur la grippe porcine.

Michael se méfie de la grippe porcine depuis 20 ans. Quel visionnaire !

Un chercheur de l’Université de Pittsburgh a collé des petites étiquettes sur Google Maps pour localiser les cas de grippe porcine. Il n’est pas le seul (live map, Timeline Map)
On y trouve les cas supposés en France qui finalement n’en sont pas.

Sinon, vous pouvez aussi suivre le hashtag #swineflu sur twitter ou simplement faire une recherche sur “swine+flu”, vous abonner au twitter de Healthmap ou encore acheter votre kit de protection sur amazon.

Enfin (pour le moment, les nouveaux services sortent toutes les 3 minutes), Skeptical Hypochondriac (la théorie du complot adaptée à la santé, j’adore !) a crée une espèce de netvibes exhaustif sur tout ce qu’il faut savoir, tout le temps, pour être certain de crever de trouille. Mais en temps réel ! Un peu comme la page de SmartMobs qui recense plein de trucs “as a public service” …

Bref, on se demande si la course au scoop sur twitter ou à la carte encombrée est bien compatible avec le maintien d’un minimum de calme. (Evgeny Morozov pense le contraire en tous cas)

Pandémie à la mode 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
1