Open Source Data Glove, un pas important dans l’évolution de l’Internet des Objets

In Non classé
Scroll this

La clé de l’explosion de l’Internet à partir de la seconde moitié des 90’s est la combinaison entre une diffusion de masse et la capacité d’individus d’inventer des services dans leur garage.

C’est très nouveau dans le domaine des technologies. Essayez de faire progresser l’aéronautique, la physique nucléaire ou la chirurgie dans votre chambre. Bonne chance. Au contraire, on peut inventer Yahoo ou ebay avec une équipe très réduite et quasiment sans moyens.

Un des enjeux de l’évolution de l’Internet est l’Internet des Objets, faire sortir l’internet de la relation avec l’homme par clavier/écran interposés (y compris ceux d’un mobile).

Le problème c’est que si on parle d’objets manufacturés, on retombe sur des logiques industrielles.
On demande à des sociétés constituées, avec la capacité de produire ces objets, d’inventer les usages.
Et ça ne peut pas marcher. Ces sociétés seront toujours dans des problématiques de stratégie long-terme, de gestion de l’historique, de cycles définition/prototypage/business-model/production/distribution peu compatible avec l’innovation débridée.

Certains acteurs prennent le parti de mettre des objets “vides” dans les mains des utilisateurs pour les laisser inventer. C’est le cas de Violet avec le Nabaztag mais surtout le couple mir:ror/nanoztagztamps, c’est le cas de touchatag, c’est aussi un peu le cas de la radio Olinda.

Venons à ce Data Glove

Il sera important, au delà des “arfids” (Le nom que Bruce Sterling donne aux objets communicant sans contact pour éviter de parler de RFID, c’est en général assez peu efficace d’utiliser le nom d’une technologie plutôt que celui d’un usage. cf l’aventure du WAP) de “commander” les objets via de nouvelles interfaces.

Le Data Glove à la Tom Cruise est une piste intéressante. Seulement jusqu’ici un objet de ce type coute 1000 à 2000 euro. Difficile de le mettre entre les mains d’un teenager inventif et de lui dire “vas-y, invente”

Cet AcceleGlove coûte moins de 500$ et est fourni avec un logiciel pour le faire fonctionner.
Il inclût un accéléromètre et un capteur de la position relative de la main par rapport au reste du bras.

Tentant non ?

Open Source Data Glove chez Technology Review

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *