Top
Mon avis sur LeWeb09 – .: DMY :.
fade
2536
post-template-default,single,single-post,postid-2536,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow-ver-1.3.7,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-standard,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.3,vc_responsive,cornerstone-v2_1_7

Mon avis sur LeWeb09

Mon avis sur LeWeb09

En décembre, juste avant noël, le foie gras et l’allégresse obligatoire du 31 décembre, il ya LeWeb.

Cette semaine, Paris était donc la capitale mondiale de l’Internet. Un taux inégalé de cyber-millionaires au mètre-carré, des stars, des entrepreneurs dans tous les coins, auto-entrepreneurs pour beaucoup mais ne faisons pas la fine bouche, des idées de start-ups à la pelle, de la charcuterie et du fromage en pagaille et des stands Nespresso à tous les coins.

J’ai aimé beaucoup de choses, il y en a d’autres qui m’ont agacé.

Je commence donc par le moins bien, on sera debarrassé

La bande à Loïc

Certes, Loic Le Meur a plein d’amis. Pour beaucoup ce sont des gens intéressants. Mais là ça fait quand même des années qu’on voit les mêmes. On aimerait bien que ça se renouvelle.
Et puis le côté “stars du web”, franchement il faut relativiser. Quand on fait venir Robert Scoble “who doesn’t need an introduction”, c’est ridicule. C’est un blogger, pas Mick Jagger. A priori justement si, pour plein de gens, Robert Scoble needs an introduction.

La ligne éditoriale

Dans son speech d’intro, Loïc annonce comme gros sujets “Real-Time Web” et “Mobile Internet”.
Sur le premier sujet, des invités de Twitter et Facebook certes. Mais aucune prospective, personne qui nous parle de ce que ça change vraiment, qui nous fasse partager sa vision. A part les deux invitées politiques qui ont l’atout de ne pas réflechir seules et de savoir parler en public.
Sur l’Internet Mobile : Rien.
C’est tout de même énorme ça. Rien sur l’Internet non-californien, rien sur les pays émergents, rien sur la révolution des applications. Juste le Square de Dorsey qui est mobile par opportunité mais pas vraiment de l’Internet mobile

Le contenu de présentations

Assez peu de présentations prospectives. Dans la plupart des cas j’étais d’accord ou non, mais très rarement cela m’a ouvert sur de nouveaux sujets ou fait voir les choses différemment.
Si on compare à Lift ou PicNic, LeWeb est affreusement terre à terre

Le speech à la mairie de Paris

La Mairie de Paris nous reçoit sous les dorures. Ce qui pour les americains présents est une expérience unique, pour nous parler de l’initiative dot.paris et nous demander la soutenir. Loïc fait un speech à cette occasion dans lequel il parle de stats ustream, d’inscrits à la conférence et… c’est tout. Pas un mot sur dot.paris. C’est simplement impoli. Il faut dire, la Mairie de Paris a le malheur d’être à gauche.

Le buffet

le prix

Maintenant ce que j’ai aimé, et il y a plein de trucs.

Le fait que ça existe

Le fait même de monter un tel évènement est exceptionnel.
2000 personnes qui font de Paris le centre de l’attention du monde numérique.
Une créativité au mètre-carré incroyable.
Rien que pour ça, Loïc Le Meur est précieux

Les rencontres

Comme tous les ans, des discussions passionnantes, de nouvelles rencontres et des dizaines “d’amis” que j’y retrouve.
Trop de monde presque, avec des gens que j’ai à peine croisés, pensant qu’on se reparlerait plus tard sans y arriver.

L’image de la France

Les deux start-ups gagnantes du concours sont françaises.
L’intervention de NKM est, comme toujours, à la fois plaisante et intéressante
Petit à petit, on arrive à remonter cette image desastreuse d’une Europe, et singulièrement de la France, à la traine.
Meme si le debat rituel “c’est mieux en californie, l’Europe c’est nul on peut pas virer les gens comme on veut” devient pénible.

Le concours de start-ups

C’est là que ça se passait. vraiment

Mes présentations préférées

  • La Reine de Jordanie. Je n’adhère pas à la standing ovation devant la Reine d’une théocratie dictatoriale, mais son discours est intéressant et nettement out of the box.
  • NKM et sa vision de la société digitale
  • Violet Blue et son Future of Sex très numérique
  • La table-ronde sur la Russie. Un peu de perspective ne nuit pas
  • Fabrice Grinda. Hallucinant de cynisme. Au point que c’en est presque admirable.
  • Tim Ferris et sa présentation limpide

A l’année prochaine donc !

DMY
No Comments

Post a Comment

%d blogueurs aiment cette page :