Madame Irma.mobi : Mes predictions pour 2011

In Non classé
Scroll this

Puisqu’il faut bien se mouiller un peu, et en tirant partie de ce que je vois au quotidien en tant que responsable du business d’adfonic en France et en Europe Continentale, voici quelques prédictions sur l’évolution du marché du Mobile en général et de la publicité mobile en particulier pour 2011

1/ Géolocalisation

Les plateformes sont prêtes, des tests ont eu lieu cette année, les annonceurs l’intègrent dans leurs réflexions et surtout les utilisateurs finaux utilisent des applications à composante de localisation forte.

Donc prédiction N°1 : En 2011 le marché de la publicité mobile va voir une explosion des campagnes géo-localisées de la part de grand annonceurs mais aussi des « local business » pour peu que l’écosystème le rende simple.

2/ La guerre des tablettes II : L’asie contre attaque

L’iPad a démontré que le d ésir de tablettes était réel.
Attendez-vous a en trouver sous le sapin ce noel. Les fabriquants de termianux « classiques » vont investir ce marché, Samsung en tête.

Prédiction N°2 : L’arrivée d’un écran supplémentaire dans les foyers, mobile et personnel, va accroitre significativement l’impact des camapgnes mobiles. Parce que contrairement à Zuck, je pense que l’iPad doit être traité comme un mobile. (une vieille obsession de ma part, un mobile est avant tout un terminal personnel, c’est cette caracteristique qui le rend unique)

3/ MobileWeb is not dead

Après avoir contredit Zuck, Je prends le contrepied de Wired. Oui je sais, j’ai peur de rien.

Prédiction N°3 : La vague des apps, si elle ne va pas décroître va être submergée par celle des WebApps. Plus faciles à mettre à jour, moins soumises aux caprices Cupertiniens et multi-plateformes.

4/La carte et le Territoire

2011 sera l’année du QR Code.
Non, je déconne !
Blague à part, on va voir apparaître de vrais dispositifs pour lier le réel au virtuel et activer des « clics «  dans la vraie vie. QR Code, reconnaissance d’affiches, lecture de codes-barres. Mais pas pour la beauté du dispositif, simplement parce que le m-commerce va exploser et qu’il y aura donc une raison de « cliquer » une photo pour acheter un CD

Prédiction n°4 : les m-commerçants vont exploser et s’appuyer sur les technologies de reconnaissance d’image.

5/ Tu veux pas qu’on essaie de se connaître avant ?

Ciblage et publicité mobile. En voilà un sujet intéressant. Et il est temps de changer d’angle de vision.
Jusqu’ici un annonceur mobile cible par terminal, par OS, par opérateur. Jamais ou quasiment en fonction de l’utilisateur final. Tout simplement parce que quasiment aucune plateforme ne le propose. Quand je pense que la majorité des ad-servers mobiles ne propose pas de caping, je me marre doucement (pour pas te réveiller).
<autopromo>au passage, adfonic propose évidemment du caping depuis le début</autopromo>

Prédiction n°4 : Les campagnes publicitaires mobiles de 2011 intégreront un ciblage par type d’utilisateur final, des service de targeting comportemental mobile seront lancés.

6/ L’argent du web

Les annonceurs sont paresseux craintifs prudents. Monter une campagne mobile ce n’est simple. Il faut créer des formats publicitaires différents, des sites de destination spécifiques, pour des volumes d’inventaire relativement faibles en regard de ceux de l’autre Internet, le vieux, celui du bureau.
L’explosion du marché des tablettes et leur grand écran va changer ça et permettre un passage plus simple entre les deux univers

Prédiction n°5 : Les budgets publicitaires mobiles vont bénéficier d’un glissement depuis l’univers web.

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *