Dark Light

Madonna lançait la seconde partie de sa tournée samedi à Londres. A l’O2, la salle où Michael Jackson devait passer 6 mois à partir de mi-juillet.

Évidemment en bonne captatrice de tendance, un hommage était prévu.

Et ça donne ça

Un CD en fond avec un clone de Michael qui moonwalk et la Madonne qui crie des “Come on everybody” derrière.

C’est vraiment du service minimum, elle aurait pas pu apprendre 2 refrains de Billie Jean ou un bout de la chorégraphie de Thriller la Californienne ?

Vendredi soir j’étais à l’Olympia pour le concert de SMV.
Pour les curieux, SMC c’est l’association temporaire de Stanley Clarke, Marcus Miller et Victor Wooten, trois des plus grands bassistes du monde qui se font une petite tournée avec un clavier et un batteur. Un truc de fou
Donc, pour en revenir à mes moutons Jacksoniens, à un moment Marcus Miller entame un Shake Your Body Down To The Ground (seul à la basse il fait à la fois la rythmique et la melodie, normal…) sur lequel il enchaine un magnifique Human Nature au hautbois.
Ca avait une autre gueule.

En même temps comme commentait un de mes “amis”: Madonna, chanter sur scène, ça a jamais trop été son métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
1