Les voeux de Segolene Royal, un amateurisme tres professionnel

In Non classé
Scroll this

2007 commence comme finissait 2006, par une bataille d’images entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy.

Les deux prétendants au trône eclipsent les voeux fades du tenant du titre (qui a reussi à, encore une fois, distribuer un cortège de promesses qu’il ne tiendra pas, pas plus que les 11 fois précédentes) ont dispensé leurs bon voeux au bon peuple en video diffusées sur Dailymotion.

Sarkozy maitrise l’exercice, on rajoute un petit drapeau dans un coin et la marseillaise en intro et nous voilà au 1er janvier 2008 ! Rêve de certains, cauchemard d’autres, indifférence de la plupart.

Ségolene nous gratifie elle d’une video façon super8 “fait maison”.
Toute endimanchée, dans un coin de son salon avec une guirlande grotesque qui pendouille au mur mais une chaise et une lampe qui valent 3 smic (chacune), prête à partir à la messe de minuit (oui je sais c’est à noël mais bon, ca semble tellement couler de source), la brave tata nous souhaite bonne année en passant, sans maquillage (vache ! elle a de ces cernes, c’est fatiguant comme métier quand même). C’est au moins le fiston qui tient la caméra pour que ça bouge comme ça ! avec un machin flou devant !

Eh ben non, evidemment comme tout le reste de sa stratégie “je suis comme vous, je pense comme vous, c’est vous qui voyez”, rien ici n’est improvisé, c’est l’agence FatCat Films, spécialiste de la communication virale par video qui a conçu et tourné l’objet (via Laurent Bazin).

Alors votez ce que vous voulez en 2007 mais votez en sachant que ce qui compte c’est le fond et pas la forme. Que cette forme soit celle du serieux ou celle de la simplicité, ce ne sont que des stratégies.

Mais bon, evitez de voter Sarkozy quand meme ! 😉

Allez, BONNE ANNEE ! (avec en bonus les voeux de Dominique Voynet qui nous explique pourquoi on ne recevra pas de carte cette année, parceque c’est mal !)

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *