Search Menu

Les produits Apple sont-ils trop chers ?

Quicknote : dream Orange – des gadgets et de leurs effets sur les réseaux sociaux

Internet 3G sur PC ou MAC illimité pour 9 euro par mois

Dark Light

C’est en tous cas ce que pense Steve Ballmer dans une résente interview (paidcontent.org).

Évidemment, il faut trier le bon grain de l’ivraie dans les interviews du nouveau maître à bord du navire de Redmond, il déteste ses concurrents, Google ou Apple lui donnent des boutons.

Donc en parlant d’Apple, outre le ridicule “personne dans ma famille n’a envie d’un iPod” (vous avez déjà vu un Zune en vrai sans éprouver un instant de pitié ?), il attaque précisément Apple sur la question du prix de leurs produits.

En gros : en période de crise, les gens ne seront plus près à payer 500 dollars supplémentaires pour un logo, Microsoft (et d’autres) sont capables de produire des smartphones bien moins chers que l’iPhone, les assembleurs et fabricants de netbooks ont des coûts de productions incomparables avec ceux d’Apple.

Finalement Ballmer ne fait que mettre le doigt sur la spécificité des produits d’Apple : le marketing du désir et l’aspect valorisant des produits pour leurs utilisateurs. Avoir un produit Apple c’est à la fois être dans la norme – c’est rassurant – et consommer du luxe.

Le truc c’est que ce marketing du désir est largement inspiré par Steve Jobs. Evidement les produits sont bien faits, l’ergonomie est unique, mais on achète une part du gourou. Et on sait (on plutôt on ne sait pas) ce que de vient Steve Jobs.

Alors peut-être Steve “Raging Bull” Ballmer a t’il raison ce coup-ci, peut-être la crise va-t’elle entraîner des réflexes de consommation raisonnée qui inciteront les clients Apple à réviser leurs envies ?
Ou au contraire, Apple restera t’il un “luxe abordable” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
tumblr_l9vrtgJhDq1qzcovq Extrait de la superbe réédition de Station to Station

Cheerleader’s tongue

Si elle continue à faire des trucs avec sa langue, elle ne va pas tarder à rejoindre Paris…