Les opérateurs mobiles et leur portail : l’exception Orange

In Non classé
Scroll this

La plupart des opérateurs européens adoptent une stratégie de kiosque.
Initiée par le modèle IMode et dévelopée par H3G, il s’agit pour les opérateurs d’admettre le fait qu’ils sont des ISP mobiles et d’en tirer partie.
Ils mettent donc en place un écosystème dans lequel ils conservent la gestion du client, le mode de facturation (y compris pour les contenus) et la porte d’entrée vers l’Internet mobile avec leur portail.
Acceptant le fait que les grandes marques de l’Internet (Ebay, MYSpace, Skype, Yahoo, Google et les autres) sont les destinations préférées de leurs clients dans leurs versions mobiles, ils hébergent sur leurs portails ces marques et font de l’argent avec la publicité qu’ils y placent et la facturation du trafic.
C’est le Web’n Walk de T-Mobile, le portail de 3, la nouvelle version de Vodafone Live (en ligne en Hollande pour le moment).

Un modèle plus large que les ISP Broadband (qui ne facturent que du trafic, et encore, au forfait) mais pas aussi large qu’ils l’espéraient à l’époque J2M quand leur stratégie étaient de produire et distribuer leurs contenus.

Le groupe Orange / France Telecom fait figure d’exception dans ce paysage.
Hervé Payan, responsable de la stratégie contenus du groupe, donnait une interview à MocoNews hier dans laquelle il expose sa vision.
Non seulement Orange veut continuer à être un média mobile en maitrisant sa programmation, mais il compte aussi devenir un véritable producteur de contenus pas seulement mobiles.

La TV mobile reste au centre de la stratégie, avec la migration vers le DVBH (il est d’ailleurs question que le métro parisien soit doté d’un réseau dès cette année)
La convergence est plus que jamais la clé pour la distribution de leurs contenus cross-plateformes
Orange est et restera producteur de contenus originaux, y compris en produisant des films de cinéma.
Le groupe se définit comme “Telecom 2.0”, agnostique en ce qui concerne la plateforme (fixe, mobile,….) et les modes de consultation de ses produits.

Stratégie interessante, en tous cas la plus audacieuse en Europe.

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *