Dark Light

Les artistes se souviendront que nous avons eu le courage politique de rompre enfin avec le laisser-faire et de protéger le droit face à ceux qui veulent faire du Net le terrain de leur utopie libertarienne”r

Frédéric Mitterand aujourd’hui à l’Assemblée Nationale.

Où comment, sous le regard satisfait de Mme Alliot-marie, utiliser les mots qui font plaisir à l’électorat qui hurle à pour remettre les tests ADN, histoire  de tester si les 12 gosses de Mamadou sont bien les siens, et s’oppose aux mesures d’humanisation des prisons.

Après s’être fait huer par l’ultra-gauche saboteuse de TGV à la fête de l’Huma ce week-end, c’est bien, il a bien montré patte blanche le Frédo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Don Salluste

Dans sa “Lettre à Nicolas Sarkozy”, Raffarin nous redonne un exemple de son génie littéraire. “Nicolas, tu as…