Dark Light

Quand on sait que l’ignoble Frédéric Lefebvre est pressenti pour remplacer le félon Eric Besson au ministère de l’internet (“économie numérique” en langage ministériel), on se dit que c’est pas gagné quand même.

Ajoutons à ça les déclarations du sieur Lefebvre sur l’internet comme un ramassis de proxénètes et son hilarant compte Twitter (“ce que j’aime bien sur Twitter, c’est la transparence, et le fait que chacun apporte un élément de réflexion donc ni mafia, ni proxénètes”) et hésitons entre le rire et les larmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
1
– View on Path.

Rue 89 : un nouveau journal en ligne

Quelques ex journalistes de Libération lancent aujourd’hui Rue89, un journal en ligne. Bonne idée de profiter de cette…