Dark Light


La stratégie de Ségolène Royal est difficile à comprendre pour les vieux routards de la politique (professionnels de la profession et journalistes editorialistes).
Jusqu’ici on choisissait entre des experts qui savaient; et qui savaient tellement bien qu’une fois leurs théories mises en oeuvre rien ne fonctionnait comme prévu (souvenez vous de Raymond Barre “meilleur economiste de France” qui n’a rien pu faire contre le chomage et l’inflation comme Premier Ministre).
La stratégie de Ségolène Royal c’est la User Generated Politique. En gros, demander aux gens de reflechir et de l’aider à construire un bloc cohérent.
Ca peut paraitre ridicule au premier abord mais c’est exactement comme ca que fonctionnent les entreprises qui réussissent : en exploitant les idées de leurs salariés.
La fameuse méthode Toyota qui faisaient office d’exemple mondial, c’était ça. Google et sa journée hebdomadaire attribuée à des side projects qui sont ensuite intégrés (ou pas) à l’offre globale, c’est ça aussi. Le crowd-sourcing, le web 2.0, les outils collaboratifs, c’est ça : faire confiance à l’intelligence collective plutôt qu’à l’expert.
Qui oserait aujourd’hui conseiller à un chef d’entreprise d’être autoritaire et de decider de l’ensemble de la stratégie seul dans sa tour d’ivoire avec 2 ou 3 consultants experts ?

Alors evidemment c’est moins lisible, evidemment dans ces conditions il faut un peu de temps pour mettre en place les procedures de collecte et synthese des contributions.
Mais ces outils existent, il s’agit des débats participatifs, il s’agit du site internet où sont rassemblés les contributions.
Vous avez déjà vu un reportage sur ces réunions ? Moi pas. Forcément, c’est moins facile de faire un reportage là dessus que sur gerard dahan et ses blagues ou sur le dernier tailleur rose et la maison à Mougins.

Mais si vous voulez connaitre son programme, il vous suffit de lire la synthese de ces contributions qui est sur son site.
Dans certains cas vous trouverez une note intitulée “Ce que je retiens”, il est là le programme.

Alors arrétez de regarder TF1 ou les podcast de Loic Le Meur et allez le lire ce programme. Ensuite vous serez pour ou contre, mais au moins vous serez informés.

Désirs d’avenir : synthèse des débats

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
1
wtfnsfw: bobbydigital: YOINKS
Si je n’étais pas Président de la République, je t’aurais démonté la gueule! Nicolas Sarkozy – 2010 (via…