La valeur de l’echec

In Non classé
Scroll this

Cela fait maintenant 3 ans que je travaille pour une société américaine, en contact pratiquement exclusif avec des gens de la côte ouest.
On dit qu’aux USA l’échec est perçu comme une tentative qui n’a pas fonctionné, mais est valorisé pour cette tentative
Si vous échouez, c’est qu’au moins vous avez essayé, on vous encourage a réessayer pour réussir cette fois.
En Europe (et singulièrement en France), si vous échouez, vous êtes un looser, étiqueté comme tel.

Évidemment ceci doit être tempéré, un sérial loser américain arrête d’inspirer confiance.

Je tombe sur cette citation d’Obama :
“Je vais vous confier une chose. Quand Michelle et moi avons décidé de nous lancer dans cette course, nous nous sommes dit que, si nous menions cette campagne comme j’en avais envie, si nous parvenions à entraîner les gens derrière nous, si j’étais honnête dans mes discours et sincère sur mes priorités, alors, nous aurions une bonne chance de l’emporter. Et que si nous perdions, ce ne serait pas si catastrophique que ça. C’est ce qui m’a permis de garder confiance pendant toute la campagne “

C’est justement cette capacité à relativiser la portée d’un échec qui permet aux américains d’entreprendre, d’essayer. Et quelques fois (souvent), ça marche.

Pour moi, le “slogan” des USA est celui de Nike : “Just Do It”

Via Laurent Edel’s Good Futur

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *