La fin du “Ministère de l’Internet” ?

Selon ITespresso, les jours du Secrétariat à l’Économie Numérique seraient comptés.

Nathalie Kosciusko-Morizet (@nk_m pour les intimes), auraient envie d’aller voir ailleurs après les régionales.

C’était pourtant une bonne idée que de créer cette fonction. Les sujets digitaux sont originaux et à traiter comme tels. Si on veut que la France profite de ce nouveau pan de l’économie, il faut s’en occuper de manière singulière. Comme il faudrait créer des secrétariats d’État aux énergies renouvelables et aux nanotechnologies pour coordonner les projets de recherche, les initiatives industrielles et les efforts commerciaux.

Il est vrai que la titulaire du poste, succédant à Éric Besson, trouvait le costume un peu étroit. Écartée des discussions sur Hadopi, ignorée dans les sujets télécoms, elle rappelle fréquemment qu’elle se voit comme une Secrétaire d’État à la “Société Numérique” plutôt que simplement en charge des aspects économiques.

Mais pourquoi abandonner le principe de ce Secrétariat d’État après le départ de NKM ?

Les sujets sont nombreux et spécifiques. Neutralité du Net, droit à l’oubli, cyber-criminalité, silence des puces, couverture très-haut-débit,… ; sont des sujets à traiter de manière singulière.

Cela dit, si c’est pour le confier à l’ineffable Frédéric Lefebvre (dit @Flefebvre_UMP), autant laisser tomber.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *