Industrie culturelle numérique : la stratégie lubrique

In Non classé
Scroll this

L’industrie internet “adulte” a devancé la plupart des modèles économiques et des avancées techniques de l’internet. Abonnement, paiement en ligne, streaming,….

Aujourd’hui, elle se trouve devant des défis très comparables à ceux de l’industrie culturelle “classique” : la concurrence avec les offres gratuites et le piratage.

Et elle trouve des solutions

Rester à la pointe de la technologie
L’industrie adulte payante conserve son attractivité en restant en avance sur la qualité de livraison de ses contenus. Video HD, vitesse de streaming.
Si on nous vendait du lossles à la place du MP3, si on faisait sauter les DRM, si on nous fournissait de la video digne de ce nom, peut-être serions nous plus enclins à payer.

S’attaquer à des niches
On dirait que les maisons de disques n’ont toujours pas compris la theorie du Long Tail.
Si je veux un morceau rare, une face B, un remix, je peux toujours courir pour trouver ça sur Itunes. Alors qu’en 3 clicks sur dimeadozen ou emule je le télécharge dans la minute.

M.Nègre ferait bien de s’inspirer de la manière dont sa cousine lubrique s’organise .

Via AVN : The free content boom

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *