Top
.: DMY :.
fade
1101
post-template-default,single,single-post,postid-1101,single-format-audio,eltd-core-1.1.1,flow-ver-1.3.7,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-standard,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.3,vc_responsive,cornerstone-v2_1_7

beautifulstrange

Il y a exactement un an, le 22 juillet 2010 donc, on était en train de faire des reserves de barres énergisantes, bouteilles d’eau et Red Bull pour se préparer à faire la queue devant le New Morning.

Prince venait de faire savoir qu’il y jouerait tard dans la nuit.

Après un Stratus faisant office de soundcheck live et trois titres chantés par Shelby, Prince prenait le micro avec cet inattendu “Beautiful Strange” pour ne le lâcher qu’au petit matin. 

(Lisez le superbe report de Seb Musset pour comprendre de quoi je parle)

DMY
No Comments

Post a Comment

%d blogueurs aiment cette page :