Top
Google Now : La raison principale pour laquelle j’aurais du mal à revenir sous iOS – .: DMY :.
fade
513
post-template-default,single,single-post,postid-513,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow-ver-1.3.7,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-standard,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.3,vc_responsive,cornerstone-v2_1_7

Google Now : La raison principale pour laquelle j’aurais du mal à revenir sous iOS

Google Now : La raison principale pour laquelle j’aurais du mal à revenir sous iOS

Google Now est le premier vrai service internet mobile personnalisé et contextuel

Après avoir cassé deux iPhone 4S en une semaine au printemps dernier, je suis passé sous Android avec un Samsung Galaxy SIII.

Je me disais “le prochain iPhone sort dans quelques mois, essayons un android haut de gamme quelques temps, et voyons le moment venu pour repasser chez Apple”.

Le moment est venu, l’iPhone 5 est sorti, et j’ai toujours mon Galaxy SIII dans la poche.

Disons le tout de suite ce n’est pas pour des raisons esthétiques. Ce téléphone est incroyablement laid si on le compare à un iPhone 4 ou 5. Certes l’écran est plus grand et nettement plus confortable. Mais même si c’est appréciable, ça ne compense pas le coté plastique du terminal. 

Le système Android, si il est moins évident d’accès regorge cependant de pépites, principalement dues à l’ouverture plus large aux développeurs qui peuvent proposer des applications de gestion système impossibles sur iPhone. Lama ou Juice Defender sont par exemple des services puissants de gestion de la batterie et des profils en fonction de la localisation dont j’aurais du mal à me passer.

Enfin le système de widgets, si il faut l’utiliser avec prudence pour ne pas faire mourir la batterie, est incroyablement pratique. Remonter en écran d’accueil les derniers mails, la recherche Evernote, les commandes du lecteur media ou les modules de navigation aparait vite comme évident.

Mais ce ne sont pas les raisons principales qui me font rester chez Android.

Non, la raison principale c’est Google Now

image

Google Now est un service qui utilise tout ce Google sait de moi à travers mon mobile et les services que j’utilise : Ma localisation, mes prochains rendez-vous, mes habitudes de déplacement; à travers Google Calendar, Gmail et les autres applications connectés à mes comptes Google.

Sont rajoutées à ça des données externes : Etat du traffic, services de recommendation, traducteur et convertisseurs de monnaie, etc….

Le resultat est une application qui, au delà de nous donner l’accès à toutes ces ressources, nous donne de l’information au moment et à l’endroit où elle est pertinente.

Par exemple:

  • Si je suis au bureau et que j’ai un rendez-vous à l’extérieur, Google Now m’envoie une alerte me disant “il faut partir dans 15 minutes pour être à l’heure à votre rendez-vous suivant”. Ce délai tient compte des conditions de circulation et change donc d’un jour à l’autre.
  • Quand je suis à l’étranger Google Now remonte en haut d’écran un convertisseur de monnaie (si je suis hors zone euro), un traducteur et l’heure locale et en France
  • Quand je suis hors de chez moi ou du bureau (dont je ne lui ai pas indiqué l’adresse, mais il a déterminé que comme je m’y trouvais souvent ce sont des lieux habituels) et qu’il est midi il m’indique des restaurants dans le quartier.

Ces “cartes” sont connectées aux autres services du mobile. Si je clique sur la carte m’indiquant de partir pour mon prochain rendez-vous il lance la navigation.

image

Bref, après avoir délégué une partie de ma mémoire à mon smartphone et à Google (de combien de numéros de téléphone vous souvenez-vous ?) c’est maintenant une partie de ma reflexion que je le laisse prendre en charge. Celle qui est d’ordre purement pratique et qui nous encombre. Franchement quel est l’intérêt d’aller regarder sur Mappy pour connaitre les conditions de trafic et calculer de combien de temps on doit anticiper ses déplacements si cela peut être délégué ?

Google Now est la démonstration frappante de la différence fondamentale d’ADN entre Apple et Google. 
Apple est un formidable fabriquant de terminaux. Ses MacBook, ses iPad et ses iPhones ont des années d’avance sur la concurrence en terme de finition et d’ergonomie.
Par contre, ses tentatives dans les services sont catastrophiques. Ping, Mobile.Me, Match, Plans. Je continue ?
Google est un incroyable fournisseur de services. L’Internet serait bien différent de ce que nous connaissons sans eux. Nous utiliserions Yahoo! et Outlook. (je sais on ne tire pas sur les ambulances). Par contre, le bât blesse nettement quand il s’agit des terminaux sur lesquels tournent ces services parce qu’ils se reposent sur des sociétés tierces et qu’ils ne sont pas capables d’internaliser le processus. Meme si la gamme Nexus tient la route elle fait figure de jouets pour enfants à côté des iPhones/iPad.

La question est : qu’est-ce qui est le plus important ? L’appareil, son esthétique et sa valeur de démonstration sociale ou l’usage qu’on en a ?

Mais aussi : Qu’est-ce qui est le plus facile à rattraper ? Google pourrait s’appuyer plus franchement sur Motorola qui sait fabriquer de magnifiques terminaux – du StarTac au Razr HD – pour rattraper Apple sur ce plan. Par contre Apple aura du mal à monter au niveau de Google en termes de services. En tous cas jusqu’ici ca ne marche pas. Ils auraient mieux fait de racheter un spécialiste de la navigation plutôt que de vouloir le faire eux-même comme des grands.

Bref, c’est bien cette nouvelle génération de services, cet internet mobile personnalisé et contextuel dans lesquels Google Now nous fait entrer. 

Pour ma part j’y saute à pieds joints et je ne vois pas comment ni pourquoi revenir en arrière.

[edit] Jini, une start-up belge se situe dans le même environnement

DMY
No Comments

Post a Comment

%d blogueurs aiment cette page :