Don Salluste

In Non classé
Scroll this

Dans sa “Lettre à Nicolas Sarkozy”, Raffarin nous redonne un exemple de son génie littéraire.

“Nicolas, tu as les impressionnants mollets de tes efforts, je le confirme. Et tes performances de jogger rivalisent avec celles de Dominique de Villepin”.

Moi ca me rappelle la folie des grandeurs, quand De Funes, dans son bain disait à Yves Montand “flattez moi !”

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *