De l’honnêteté très relative d’un journaliste de France Télévision

Non classé

Depuis quelques mois, je mène une mission pour la société nugg.ad. Il s’agit d’adapter leur offre au marché français.
Leur service consiste en une technologie de ciblage comportemental prédictif à destination des régies publicitaires digitales.

Le système développé par nugg.ad collecte les données des utilisateurs en ligne et, en temps réel, analyse ces données et les enrichit. Ponctuellement, des utilisateurs sélectionnés sont invités à prendre part à une enquête en ligne permettant de remonter des informations agrégées sur les caractéristiques sociodémographiques, les centres d’intérêts et le style de vie d’un type d’utilisateur. Le système propose ensuite un ciblage sur une audience adéquat.

Fin septembre, je reçois un appel d’un journaliste de France Television qui demande à me parler de techniques publicitaires.
Il prépare une émission sur “la publicité sur internet” pour France 5 et me demande de lui parler de l’offre de nugg.ad. Ce que j’accepte.

La semaine suivante, suit une demande d’interview pour cette emission, ce que j’accepte également.
Rendez-vous est donc pris.

Le jour de l’interview, une équipe de trois personnes se présente au bureau et commence 1h30 d’interview.

Les points sur lesquels on me demande de m’exprimer, et mes réponses sont :

Avantages de la solution nugg.ad :

  • Pour les annonceurs : Parler à la bonne audience
  • Pour les sites web : Augmenter le taux de clic, et donc leurs revenus
  • Pour les internautes : Voir s’afficher des publicités pertinentes, et donc perçues comme moins intrusives

Gestion des données personnelles :

  • Aucune information nominative n’est stockée
  • Nugg.Ad ne connait pas, et ne veut pas connaitre l’identité des internautes

Traçage de l’activité sur Internet :

  • Aucune donnée n’est traitée sur plusieurs sites à la fois (en clair on ne propose pas une publicite sur le site A en fonction d’informations collectées sur le site B)
  • Nugg.ad est conforme avec les législations les plus restrictives en Europe
  • Le système est basé sur la technologie des cookies sans stockage d’adresse IP

Le résultat c’est ça :

  • L’émission sur “la publicité internet” s’appelle finalement “Tous fichés” et parle de la manière dont nos données personnelles sont stockées et revendues
  • Sur les 90 minutes de tournage, il en reste 1 ou 2.
  • Sur les 3 bénéfices du service, le bénéfice pour les internautes a disparu.
  • On me voit entre deux passages sur la CNIL qui parle de stockage de données personnelles, ce qui ne concerne pas nugg.ad. Le sous-entendu est évident

Je ne suis pas naïf, je sais bien que l’internet a mauvaise presse auprès des esprits étroits. J’imaginais bien que mes propos seraient déformés.
Mais en l’occurrence, on m’a menti sur l’objet du reportage, le journaliste avait décidé de ce qu’il voulait me faire dire avant de me poser ses questions et a tronqué mes propos pour leur faire dire a peu près le contraire de qu’ils signifient réellement.

Ce n’est pas de l’information, c’est du populisme bon ton. Je ne suis pas près de m’y laisse prendre à nouveau.

Last modified: 12 novembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *