C’est reparti

In Non classé
Scroll this

Vacances terminées depuis quelques jours, c’est reparti pour un tour.

Le mois d’aôut a été bizarre. Parti pour 15j de repos et ballades en Toscane, j’aurais dû en revenir reposé, détendu, bronzé et tout ça.

Pour le bronzage, c’est bon (enfin c’était bon), le temps pourri parisien n’a pas passé les Alpes. 30 degres au compteur avec un petit vent frais quand il faut. On dirait qu’ils ont inventé l’air conditionné bio là-bas !
Détente, c’est bon aussi, malgré la dizaine d’enfants qui criaient partout (les petits) ou qui faisaient la gueule parceque “pour eux aussi c’est les vacances” (les grands).

Par contre question repos, je suis revenu en pas très bon état.
A cause d’un hoquet. (oui je sais c’est ridicule)
Un hoquet qui m’a pris au milieu de mes vacances, et qui a duré 12 jours. Sans interruption. (on rigole moins là hein ?! Non ? Je comprends, c’est ridicule).

Bref, visites aux urgences italiennes qui n’en ont rien a foutre (faut dire, un hoquet…), retour plus tôt que prévu sur un vol EasyJet ultra blindé, re-visite aux urgences parisiennes (qui ne s’y interessent pas plus, mais par contre “ca risque d’être long”. 6h sans voir un medecin, c’est long, je confirme). Batterie d’examens qui ne trouvent pas vraiment d’où ça vient mais en profitent pour me trouver plein d’autres trucs (il parait qu’un homme de 36 ans avec 10k de trop c’est a surveiller. connards !)
Ca s’est arrété cette semaine, après les manipulations étranges d’un ostéopathe (non pas CE genre de manipulation étrange !) qui a fait rigoler tous les gastrologues, radiologues, scannerologues (ca existe ?) et nephrologues que j’ai vu pendant ce temps (mais qui, eux, n’ont rien fait a part se poser des questions, et me faire chier avec mon poids. connards).
Donc c’est réglé, mais je suis aussi en forme que si je venais de me taper un an de boulot sans break.
Bien joué non ?

Comme je travaillais cette semaine j’ai evidemment pris un retard monstrueux.

Et pour commencer en beauté, je pars 1 semaine au siège de mon employeur, à Seattle (non c’est ni Boeing, ni Microsoft, ni Amazon. C’est plus petit mais on a quand meme notre logo sur le toit de l’immeuble) pour des reunions, trainings, reportings, brainstormings et comme c’est avec des anglais (et plein d’americains, forcément) : pas mal de temps dans les bars. Ils nous emmenent même voir un match de Baseball (J’aime pas le sport, je comprends rien au baseball et avec le decalage horaire il sera 4h du matin pour moi. Je m’en réjouis d’avance !)

Coup de bol, Air France a maintenant un Paris Seattle direct à des horaires corrects et l’hôtel a une piscine !

Retour dans 8 jours !

Dans quel état ?

A suivre sur twitter

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *