Dark Light

Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, après la fin des vacances et avant le Nothomb annuel, voila l’arrivée du nouvel album de Bjork !

C’est parti pour, comme d’habitude, un placardage sur tous les murs de Paris avec la tête de la dame en couv’ de Télérama et consorts. Sont même capables de nous la mettre en une de Elle maintenant qu’elle a des seins !
Depuis le début j’essaie pourtant, chaque album me passe par les oreilles, et a chaque fois j’arrache le câble !

Il y a quelques années, arrivé premier à un concours de circonstances, je m’étais retrouvé avec une invit’ pour son mini concert à la Sainte-Chapelle (rien que ça !).
Me suis retrouvé au milieu d’un parterre de peoples en transe avec l’impression d’être dans un film de Tim Burton. Ambiance encens, arrivée de l’inuit par l’allée centrale, séance d’epoumonage (honnêtement, le terme de “chant” ne s’applique pas) sous les yeux ébahis de l’audience. Je me suis surpris à chercher les boules Quies dans les oreilles de Deneuve, mais non….
Éprouvant
La livraison de cette année rajoute à la perversité : c’est un album acapella !
J’ai essayé, je peux plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts