Top
.: DMY :.
fade
2732
post-template-default,single,single-post,postid-2732,single-format-gallery,eltd-core-1.1.1,flow-ver-1.3.7,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-standard,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.3,vc_responsive,cornerstone-v2_1_7

« Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic »

L’ascenseur spatial imaginé par Arthur C Clarke dans “Les Fontaines du Paradis” et remis en scène dans “3001”, l’épilogue peu inspiré à la saga 2001 – 2010 – 2061, semble sérieusement à l’étude d’après un article de Wired.

Le principe qui semble assez simple est celui d’une station spatiale géostationnaire reliée au sol par un ascenseur qui simplifierait les échanges avec le sol en evitant les lancements de navettes.

Bon évidement les problèmes sont nombreux. Quel matériau utiliser, comment ancrer le dispositif au sol, quelle source d’énergie.

La NASA travaille en tous cas officiellement sur le sujet depuis une base du désert Californien.

DMY
No Comments

Post a Comment

%d blogueurs aiment cette page :